Non classé

Du collectage à la mise en scène, zoom sur la Cie LILO et sa nouvelle création

Elle s’intitule « Je ne parle pas occitan en public ». Il s’agit de la dernière création de la Compagnie LILO que nous allons accueillir dans nos murs dans le cadre d’une résidence.

« Qu’est-ce qui me manque pour que je me sente occitane? » s’interroge Emilie Esquerré, l’actrice principale. Son personnage dialoguera avec la vidéo, avec les spectateurs et avec des personnages réels ou imaginaires. Les autres personnages seront interprétés par le comédien Jean-Marc Foissac. Leur apparition et disparition seront parfois de l’ordre du rêve, de la projection… Mais d’autres seront dans la réalité et feront leur entrée de théâtre.

Depuis une dizaine d’années, le Conseil général de la Dordogne et l’Agence culturelle Dordogne ont mis en place un collectage méthodique dans tous les cantons du département. Les personnes locutrices sont interrogées en occitan et répondent dans cette même langue sur leur passé, leurs traditions, leurs croyances, leur vie individuelle et collective. Emilie Esquerré a commencé une plongée dans la collecte occitane dans le cadre de Scène d’acqui, accompagnée par Frédéric Elkaïm, écrivain et metteur en scène, Laurent Labadie, créateur et comédien locuteur occitan, et Franck Cantereau, vidéaste plasticien. Ensemble, ils souhaitent interroger cette matière opulente et austère.

Nous allons accueillir le groupe du 6 au 11 février 2018.

En savoir + :

http:// www.lilo-theatre.fr